Matériel ergonomique au travail : améliorez votre quotidien à long et à court termes !

Matériel ergonomique au travail : améliorez votre quotidien à long et à court termes !

Karac life
Cloche d'abonnement aux notifications | |
  • Recevoir les notifications

Vous travaillez assis toute la journée devant un écran ? Cet article passe en revue pour vous quelques moyens matériels pour améliorer son confort et préserver sa santé. Suivez le guide !

La souris

souris ergonomique verticale

L'un des accessoires indispensable, lorsque qu'on parle d'ergonomie et que l'on travail avec un ordinateur, est la souris ergonomique. Voici les critères les plus importants à prendre en compte lorsque l'on choisi un tel objet (à part le prix) :

  • verticalité
  • grandeur et poids

La souris doit impérativement être verticale (et le plus possible) pour permettre une position naturelle de l'avant bras et ainsi éviter le croisement de l'ulna (anciennement appelé “cubitus”) et du radius. Un tel croisement peut provoquer des tensions et des fourmillements à moyen et court termes, et peut mener jusqu'à la célèbre opération du tunnel carpien si le nerf médian finit par être trop endommagé.

La taille et le poids on aussi leur importance, car si un effort trop important est demandé pour déplacer la souris, c'est alors l'épaule qui prend le relais et qui subit des dommages.

Pour encore plus de confort, vous pouvez vous munir en plus d'un tapis de souris avec un repose poignet intégré. Enfin, notez qu'il est toujours préférable d'utiliser des racourcis clavier plutôt que d'utiliser la souris.

L'avis de karac

Si je devais vous conseiller un accessoir, ça serait celui-ci. En effet, après plus de 2 ans d'utilisation, c'est celui qui m'a apporté le plus de bénéfices. S'il n'empêche pas d'avoir des tensions dans les épaules, celles des poignets ne sont pour l'instant qu'un mauvais souvenir.

Le clavier

clavier ergonomique

La problématique est similaire pour le clavier et la souris. Il s'agit ici de verticaliser tant que possible le clavier afin d'avoir la posture la plus naturelle possible ou au moins d'adapter la position des touches pour qu'elles se trouvent dans le prolongement des avants-bras. Ceux-ci doivent également rester de préférence pérpendiculaire au buste. Les touches ne doivent s'enfoncer ni trop facilement, ni trop dificilement. Enfin, un clavier trop large vous forcera à éloigner la souris de l'axe du corps ce qui peut occasionner des troubles au niveau du bras et de l'épaule. Pour remédier à cela, il est préférable d'opter pour un clavier numérique séparé.

L'avis de karac

Personnellement, j'ai opté pour un clavier légèrement incliné car j'avais du mal à trouver un clavier à forte inclinaison en option "QWERTZ". S'il demande un petit temps d'adaptation, on s'y fait rapidement. Le bénéfice resenti est moindre qu'avec la souris, mais je reste convaincu qu'avec une plus grande inclinaison, il le serait tout autant.

La "chaise"

 swiss ball

Pour ce qui est de la chaise, elle doit surtout être réglable facilement, surtout en hauteur. Le dossier devrait suivre la courbure du bas du dos (soutien lombaire). Des appuie-bras peuvent vous permettre en plus de soulager vos épaules mais attention, ils ne doivent pas vous empécher de vos rapprocher de votre bureau.

Concernant la posture à adopter, il s'agit d'avoir la tête droite au dessus des épaules, le regard légèrement vers le bas, les coudes à la même hauteur que le bureau, les cuisses entre 90 et 110° par rapport aux hanches et les pieds posés entièrement à plat sur le sol. L'écran devrait se situer au minimum à un bras de distance des yeux.

Souvent utilisé pour faire de la gymnastique, la swiss ball (ou siège "ballon") est devenue tendance dans les bureaux depuis quelques temps. Un tel objet oblige en quelques sortes son utilisateur a adopter une posture convenable pour le dos. Attention toutefois, une utilisation prolongée est fatiguante pour le dos et on se suprend facilement à faire le "dos rond" ou le "dos creux", ce qui n'a rien d'ergonomique.

A mi-chemin entre la swiss ball et la chaise, il existe maintenant la chaise "assis-genoux". Attention, il faudra l'utiliser avec un plan de travail incliné. Généralement sans dossier, elle des avantages et des inconvénients semblables à ceux de la swiss ball.

Si vous optez pour cette option, il est conseillé d'alterner entre la swiss ball, la chaise et/ou la position debout si vous avez la chance d'avoir un bureau "assis-debout" (dont nous parlerons un peu plus bas dans cette article).

L'avis de karac

J'ai moi-même opté pour la swiss ball. Cette solution offre un réel confort au niveau des fesses (si bien que je ne supporte presque plus de m'asseoir longtemps sur une chaise) mais le fait que le dos ne soit pas du tout soutenu engendre assez rapidement des tensions qui me poussent à faire le "dos rond" ou le "dos creux". Je recommande le siège "ballon", mais pour un temps d'utilisation limité par jour. 

Le bureau

bureau assis-debout

Dans l'idéal, optez pour un bureau "assis-debout". Comme son nom l'indique, ce bureau vous permettra d'alterner le travail en position assise et en position debout. Ce changement de position est très important pour favoriser la circulation sanguine et diminuer les risques de contracter des lésions musculo-squelettiques. Les recommandations en terme de répartition des positions dans le temps sont les suivantes :

  • 60% du temps en position assise
  • 30% du temps en position debout
  • 10% du temps en mouvement

Comme pour la position assise, les coudes doivent être à la même hauteur que le bureau lorsque vous êtes debout et l'écran à un bras de distance au minimum.

L'avis de karac

Le bureau "assis-debout" est un bon investissement si vous êtes motivés à changer vos habitudes de travail. Cependant, de nombreuses personnes finissent par ne plus utiliser la position debout, par simplicité, ou parce qu'elle est moins confortable.

Station d'ancrage

station d'ancrage

Si vous utilisez un ordinateur portable, il est fortement recommandé d'avoir recours à une station d'ancrage lorsque cela est possible. Il vous faudra donc vous munir d'une souris et d'un clavier externes (ergonomique si possible ) mais aussi d'un support pour surélever l'ordinateur portable.

L'avis de karac

La station d'ancrage est vraiment indispensable pour une utilisation prolongée de votre ordinateur portable. Veillez à ce que le support surélève suffisamment l'écran pour que vous puissiez garder la tête droite, ce qui n'est de très loin pas une généralité.

Lunettes et filtre anti lumière bleue

lunettes anti lumière bleue

Comme vous le savez peut-être, les écrans et toutes les sources lumineuses à LED, l'éclairage Xénon et les ampoules à basse consommation émettent de la lumière bleue en grande quantité. Une quantité trop élevée de cette lumière peut endommager la conjonctive, la cornée et le cristallin. De plus, une exposition à cette lumière avant d'aller dormir diminue la production de mélatonine, ce qui nuit à votre capacité à vous endormir.

Pour palier à cela, il existe des lunettes anti lumière bleue. Un traitement relativement peu coûteux permet en effet d'ajouter une couche de protection qui diminuera la quantité de lumière bleue atteignant votre oeil.

Une autre solution, gratuite celle-là, est d'ajouter simplement un filtre anti lumière bleue directement via l'interface de votre ordinateur (aussi disponible pour smartphone). Sur macOS (et iOS), vous n'aurez qu'à activer Night Shift dans les paramètres de votre dispositif. Sur windows, vous aurez le choix entre un F.lux et LightBulb par exemple (suite à la mise à jour récente de F.lux qui le rend plus difficile à utiliser, préférez Light Bulb). En ce qui concerne Android, vous pourrez opter pour Twilight si votre smartphone n'en propose pas un par lui-même. Quelque soit le programme que vous choisirez, vous pourrez l'activer aux heures souhaitées ou le laisser gérer le filtre selon le cycle du soleil.

L'avis de karac

Sans pouvoir vraiment garantir que le résultat provienne bien de la couche anti lumière bleue sur mes lunettes et ne soit pas un effet placebo, j'ai senti la différence dès les premières utilisations. L'effet "yeux qui brûlent en fin de journée" a pratiquement disparu. Le gros point négatif est le fait qu'il faille s'habituer à une perception des couleurs un peu différente, légèrement jaunie.

Conclusion

L'équipement ergonomique est parfois relativement coûteux mais il s'agit d'un investissement dont pourrait bien profiter votre santé à court, comme à long terme. Bien entendu, tout le matériel ne se vaut pas et il faut le choisir avec précaution si vous souhaitez en tirer le maximum de bénéfices. Du côté de karac, la plupart des objets ergonomiques achetés lors de la création de l'entreprise sont encore utilisés à l'heure actuelle. Bien sûr, certaines tables prennent moins souvent de l'altitude qu'au premier jour, mais elles restent tout de même régulièrement utilisées et les souris verticales ont été adoptées par l'ensemble de l'équipe.

 

Sources

http://www.travailsecuritairenb.ca/docs/officefrdist.pdf

https://www.suva.ch/materiel/fiche-thematique/questions%20frequemment%20posees

https://pages.rts.ch/emissions/abe/sante-cosmetique/1371735-ergonomie-au-bureau-les-sieges-ont-bon-dos.html

Catégories :
Karac life

Tags :
ergonomie tests

Vous avez aimé cet article ? Suivez-nous sur Facebook pour ne rien manquer !